jeudi 18 mai 2017

[sérigital] Master of None (S02E04) First Date


Dans le quatrième épisode de la deuxième saison de Master of None, Dev utilise une application de rencontre nommée Love at First Sight.... 

Extrait 1 : 
- It's always weird when you see friends on these things, 'cause it's like, all right, are we swiping right 'cause we're friends, or is it a possible boning situation? Right.
- Let's be clear, we're both here as dates, yes?
- Yes.
- Let's avoid the phrase "possible boning situation," though, right?
- Oh, for sure. Poor choice of words. I meant to say, um... "potential for romance and/or magic."


Extrait 2 : 
- I really enjoyed your opening message to me.
- Oh, thanks.
- Be honest, though. Is that a line you send to everyone?
- What? No. I would never do such a thing.
- I don't believe you. All right, you show me your messages, I'll show you mine.
- Mm... I don't know.
- Mm-hmm. Yeah.
- Okay. Don't back out of this, though.
- I won't. I won't. I'm here.
- All right, I send it to everyone, but everything else is custom charming stuff just for you.
- All right, all right, fair enough, fair enough.
- Let's see yours.
- All right. Okay, here it is.
- Whoa! There's so many guys.
- I know. I know.
- It just keeps going!
- I know. I've pretty much stopped responding to most of it.
- See, that's why the Whole Foods line is key. It breaks through the clutter.
- No, it's true.
- Is that what most guys say? Just "Hey," "Hey," "Hey," "Hi," "Hi," "Hey," "Hey," "Hi," "Hey," "Hi"?
- Yes, yes, but, I mean, I also get that, like, really gross, like, disgusting stuff, too, a lot.
- Like what?
- Well, like, there was the guy who was like, "Hey, just come on over, and we'll fuck on my hammock." A guy sent me his penis and was like, "This is my penis."

[à écouter] Les Jeux Olympiques de 2024 : le soft power sportif

Frédéric Martel a consacré sa dernière émission "Soft Power" (chaque dimanche sur France Culture) à la candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2024.  Rachel Pretti  et Armand De Rendinger en sont les invités.




mercredi 17 mai 2017

[sérigital] Master of None (S02E02) Le Nozze


- Arnold - I mean, look at this girl, Candace. 
- Dev - Mamma mia! 
- Arnold - I met her on Tall Boys. It's an app for girls that want to date big boys like me. I'm cleaning up. I'm way bigger than most of the guys on there. Check out my profile pic. 
- Dev - Hey, don't put me in your Tall Boys profile! 
- Arnold - Come on, Dev, big bud needs little bud for perspective. You make me look huge. 
- Dev - All right, but if they make a Little Boys app, I'm using that same pic. Then again, probably shouldn't get on an app called Little Boys.


à lire : “Master of None” saison 2 : Tinder, la religion et l’Italie, Aziz Ansari ose tout, publié le samedi 13 mai 2017 sur les inrocks.com

mardi 16 mai 2017

[sérigital] Veep (S06E04) Justice


Amy - Ma'am, "New York Times" says Montez is naming the nominee today.
Selina - Eh.
Richard - "Buzzfeed" confirms.
Selina - Oh, my God, really?

jeudi 11 mai 2017

[sérigital] American Gods (S01E02) The Secret of Spoons


Adaptée du roman éponyme du génial Neil Gaiman, la série American Gods relate la guerre opposant  des Dieux ancestraux aux nouvelles divinités issues des NTIC. Dans cette scène, Shadow rencontre pour le première fois Media qui s'adresse à lui sous les traits de Lucy Ball, héroïne de la mythique séries "I love Lucy" dans les années 50.

"The screen is the altar. I'm the one they sacrifice to. Then till now. Golden Age to Golden Age. They sit side by side, ignore each other, and give it up to me. Now they hold a smaller screen on their lap or in the palm of their hand so they don't get bored watching the big one. Time and attention, better than lamb's blood."

mardi 9 mai 2017

[Entretien] La cinquième édition du festival La Lucarne

Cette fin de semaine débute la cinquième édition de l'excellent festival de films consacrés au football. Rendez-vous incontournables des cinéphiles éclairés et amateurs de football, La Lucarne a bien grandi depuis sa première édition. Nous avons soumis quelques questions à Sébastien de PKFoot qui participe activement à l'organisation du festival. 

La Lucarne va connaitre sa 5ème édition. Depuis la première édition, j’imagine que bien des choses ont changé. Quelles sont les évolutions les plus significatives selon toi ? 
Notre collectif a réussi à crédibiliser le festival, au point d'en faire un rendez-vous incontournable et attendu par les fans de football, qui viennent à la fois voir un film mais aussi participer à une ambiance sympa. On aurait largement pu partir sur des salles plus grandes et plus "propres" pour répondre aux salles combles, mais le Point Ephémère est un lieu qui nous correspond, et correspond à l'image que l'on veut véhiculer de la culture dans le football: un lieu ouvert, accessible.
Niveau financements, nous avons aussi fédéré des partenaires qui nous accompagnent avec le même enthousiasme. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux qui désirent partager notre message dans un échange gagnant/gagnant, car on ne manque pas d'idées, mais parfois de moyens. Je pense que c'est un peu le cas de tous les festivals !


Comment construit-on le programme du festival? C’est simple de dénicher des pépites dans le domaine du foot? 

Simon est notre spécialiste des films. Il en regarde beaucoup et a vraiment une approche artistique sur le sujet. On lui fait largement confiance. On a juste procédé à quelques ajustements en fonction de la thématique (cette année : foot et politique). Avec le temps, les films viennent souvent à nous, ce qui montre que notre festival devient populaire.
On a aussi intégré un réseau des festivals du film de football du monde entier (Berlin, Tokyo, Barcelone, …), ce qui nous permet de nous passer de bonnes idées de docu.

Contrairement à un festival classique, vous ne décerner pas de prix. Est-ce en réflexion? 
On avait décerné des prix pour des courts-métrages lors d'une édition, suite à un appel à projets. Ceci dit, on n'est pas là pour dire qu'un film est meilleur qu'un autre. On vient raconter une histoire. Libre à notre public de la discuter ensuite dans les débats qui suivent les projections, avec des intervenants qui connaissent leur sujet.


Dans deux ans, c’est l’âge de raison ! Vous voyez le festival évoluer comment? 

Les possibilités sont infinies : un festival en ligne, un festival itinérant, etc. Notre priorité est de garder notre état d'esprit, notre ADN, et de ne pas rajouter de la nouveauté pour de la nouveauté. On apprécie la valeur éducative du football, et on aimerait pourquoi pas toucher les plus jeunes, voire ceux des centres de formation, pour leur montrer la réalité, l'histoire et l'héritage du football mondial.


Sinon, dans la belle programmation, tu as un film à recommander absolument ? 

Notre ouverture se fait sur un film fort, Loro di Napoli, ou la difficulté de monter une équipe d'immigrés de nos jours, dans une ville avec un tel charisme. Le dimanche, j'attends impatiemment "What Politica" sur le foot grec. On aime aussi détendre l'atmosphère, et notre nanard "Les Collègues" devrait bien s'en charger :)


A relire : 

vendredi 30 mai 2014 La Lucarne: Le festival du film de football (Entretien)
jeudi 4 avril 2013 "Arrête ton cinéma"

vendredi 5 mai 2017

[sérigital] Fargo (S03E03) "The Law of Non-Contradiction"



La troisième saison de Fargo se déroule en 2010. Dans le 3ème épisode, Gloria Burgle mène son enquête à Los Angeles. Elle se fait draguer par un policier local qui l'incite à s'inscrire sur Facebook.  

- I tried to friend you on Facebook.
- I don't use that.
- Really? You don't use Facebook? You're kidding me. Everybody's on Facebook. It's Facebook.
- Could you stop saying "Facebook"?
- I got 352 friends. Most of 'em I don't even know. But... Oh, and this one time, I met this chick, she - was smoking hot. Then she turned out to be a Nigerian man who wanted money. But, uh...
- I live in a small town.
- You gotta be on Facebook, though. You know, 'cause it's like a small town. Only online. You know, so you check in, you can post photos. You know, connect? Right? 'Cause who has time for...

mercredi 3 mai 2017

La revue de presse d'avril 2017

La revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport d'avril 2017 compte un peu plus de 120 PDF. Vous y trouverez des articles sur la Ligue 1 et la LFP, la NBA, l'usage des médias sociaux, l'eSport, la MLB....

revue de presse d'avril 2017 (fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en mars sur le blog
  1. lundi 9 mai 2016 le salaire des catcheurs de la WWE
  2. mardi 11 avril 2017 WrestleMania 33 : une édition record 
  3. mercredi 12 avril 2017 Top 10 des catcheurs de la WWE les mieux payés
Les stats du blog
  • 1608 sessions
  • 1402 visiteurs uniques
  • 2237 pages vues
Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

mardi 2 mai 2017

Quand conforama sort de sa zone de confort


L'agence MKTG a trouvé un sponsor titre à la Ligue 1. Ca sera donc Conforama. L'association est-elle pertinente ? Je reprends ici une chronique initialement publiée dans le blog éco de francefootball.fr. J'ai essayé d'y expliquer que le manque de lien initial entre l'univers du foot et celui des immeubles n'était pas une imite à l'activation de ce partenariat qui semble s'inscrire dans la stratégie de marque de l'enseigne. 

vendredi 28 avril 2017

[Entretien] Damien Neymarc : Hisense sponsor officiel de la prochaine Coupe du Monde de la FIFA


Il y a quelques jours, Hisense et la FIFA annonçaient l'arrivée de la marque chinoise d'électronique grand public comme sponsor officiel de la Coupe du Monde 2018 en Russie. Hisense attend de ce partenariat une exposition internationale dans plus de 200 territoires notamment grâce à la visibilité du logo dans les stades. Pour en savoir plus nous avons soumis quelques questions à Damien Neymarc, Responsable Marketing France d'Hisense.

vendredi 21 avril 2017

[Entretien] Marine Lallement, au sujet de l'étude annuelle sur les sports à la télévision



Pour la neuvième année de suite, Fast Sport livre son étude annuelle du sport à la télévision à partir de données du CSA. Les chaînes spécialisées et les magazines ne sont pas comptabilisés. En 2016, le sport pèse pour plus de 4200 heures (dont presque 3 heures de Rodéo!). C'est 36% de plus que l'année dernière et plus du double que 2012. Pour en savoir plus, nous avons soumis 3 questions à Marine Lallement. 

mercredi 12 avril 2017

Top 10 des catcheurs de la WWE les mieux payés


J'ai publié hier quelques données sur le modèle économique de la WWE et l'impact de la 33ème édition de WrestleMania. Restons dans la thématique avec une mise à jour du top 10 des stars de la WWE les mieux payées. Le billet de mai 2016 consacré au salaire des catcheurs a remporté un succès considérable. Chaque mois il figure parmi les plus lus à tel point que c'est maintenant le deuxième billet le plus consulté du blog. Je m'appuie sur l'article de Chris Smith ("Brock Lesnar, John Cena Lead The List Of WWE's Highest-Paid Wrestlers") publié fin mars sur forbes.com.


le top 10 2017 (revenus 2016)
  1. Brock Lesnar, $12 million
  2. John Cena, $8 million
  3. Triple H, $3.8 million
  4. Roman Reigns, $3.5 million
  5. Dean Ambrose, $2.7 million
  6. A.J. Styles, $2.4 million
  7. Shane McMahon, $2.2 million
  8. The Undertaker, Seth Rollins, $2 million
  9. Randy Orton, $1.9 million
L'estimation des revenus 2016 repose sur l'analyse des documents publics de la WWE et un travail d'investigation. Un lutteur est rémunéré sur la base de sa performance sur le ring (un fixe + un bonus) et de la vente de produits dérivés à son effigie. Dans cette édition du Top10, Brock Lesnar remplace John Cena à la première place tandis que Kane et le Big Show sont évincés su classement au profit d'A.J. Styles et Shane McMahon. Le beau-frère de ce dernier est au 3ème rang avec 3,8 millions de dollars : 1,3 pour sa fonction de direction, 1 million pour son activité épisodique de catcheur et 1,3 en bonus divers. 
Selon Forbes, l'ensemble des catcheurs perçoivent environ 12% des 108 millions de dollars de produits dérivés vendus par la WWE. le Live Event Bonus est estimé à 18 millions de dollars partagés entre les catcheurs. 

le top 10 2016 (revenus 2015)
  1. John Cena: $9.5 million 
  2. Brock Lesnar: $6.0 million 
  3. Triple H: $2.8 million 
  4. Randy Orton: $2.7 million 
  5. Seth Rollins: $2.4 million 
  6. Roman Reigns: $2.1 million 
  7. Undertaker: $2.0 million 
  8. Big Show: $1.5 million 
  9. Kane: $1.3 million 
  10. Dean Ambrose: $1.1 million

Pour aller plus loin : 

mardi 11 avril 2017

WrestleMania 33 : une édition record

source : wwe.fr
En 2016, la WWE a réalisé une année record en générant un chiffre d'affaires de 729 M$ dont 189 à l'international. Les revenus sont toujours tirés par les droits télévisuels (58% du modèle économique) tandis que les revenus Live Events pèsent pour presque 20%. Notez aussi que la firme de Stanford n'est devancée que par Star Wars sur le marché de la vente de figurines. La semaine dernière s'est déroulée la 33ème édition de WrestleMania. L'événement phare de la WWE a intégré le Forbes Fab 40 des plus grandes marques sportives. La WWE vient de dévoiler quelques données clés sur l'édition de WrestleMania au Citrus Bowl d'Orlando. 

  • 75 245 : c'est le nombre de fans dans le stade. C'est un record pour le stade d'Orlando.
  • 7 :  c'est la septième plus grosse affluence pour une édition de WrestleMania. Le record est détenue par l'édition de 2016 organisée à l'AT&T Stadium avec 101 763 spectateurs. 
  • 165 000 : le nombre de fans attirés par l'ensemble des événements organisés toute la semaine par la WWE.
  • 62 : nombre de pays dont sont venus les fans.
  • 14,5M$ : la somme générée par l'événement au Citrus Bowl. C'est mieux que le concert des Rolling Stones en 2015.
  • 5,19 millions : le nombre d'interactions en lien avec l'événement sur Twitter et Facebook lors de la diffusion. 
  • 2,8 millions: le nombre de tweets. 
  • 30% : c'est la part de WrestleMania dans l'ensemble des interactions générées sur la Social TV. C'est mieux que l'épisode final de The Walking Dead et du match d'ouverture de la MLB (10%). 
  • 3,7 M$ : le chiffre d'affaires des produits dérivés "WrestleMania". 

Business Model de la WWE. Comparaison 2015-2016 (dernier trimestre et revenus annuels)


lundi 3 avril 2017

[Photos] Finale de Coupe de la Ligue 2017 #ASMPSG

Samedi 1er avril, à l'invitation de la FDJ, j'ai pu assister à la finale de Coupe de la Ligue opposant l'AS Monaco au PSG au Parc OL. Retransmis par 38 diffuseurs sur 149 territoires de par le monde, la finale a attiré 57 841 spectateurs dans le stade. Dans un salon du Parc OL, la LFP a organisé une SocialRoom. Les Community Managers des marques partenaires mais aussi des influenceurs y étaient invités à faire vivre l'événement. De plus, le dispositif permettait d'accéder au bord du terrain lors de l'échauffement et de la cérémonie de remise du trophée. Voici quelques photos de la soirée.




samedi 1 avril 2017

La revue de presse de mars 2017

La revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport de mars 2017 compte un peu plus de 120 PDF. Vous y trouverez des articles sur les stades, la finale de la Coupe de la Ligue, la fusion Racing - Stade Français, la NBA, le rapport DNCG, l'eSport ... 

revue de presse de mars 2017 (fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en mars sur le blog
  1. lundi 9 mai 2016 le salaire des catcheurs de la WWE
  2. jeudi 2 mars 2017 [Entretien] Christophe Rousseau, au sujet du Sportem (27-28 mars) 
  3. vendredi 24 mars 2017 Fusion effusion
Les stats du blog
  • 1372 sessions
  • 1193 visiteurs uniques
  • 1986 pages vues
Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

vendredi 31 mars 2017

[Entretien] Le Crédit Agricole utilise les Snapchat Spectacles pendant #FRAESP : 3 questions à Julien Vossier

source : compte instagram @onatousuncotefoot

Partenaire majeur de la FFF, le Crédit Agricole se distingue ces dernières années par son désir d'innover. En janvier 2016, Julien Vossier (en charge des activations digitales foot) nous expliquait la stratégie digitale de la banque dans le football. Mardi dernier, à l'occasion du match France-Espagne au Stade de France, il a misé sur un dispositif immersif en faisant vivre l'avant-match par les yeux d'un escort kid. Nous lui avons soumis trois questions.

mardi 28 mars 2017

[Infographie] Les retombées du Championnat du monde de handball 2017

Le Comité d’Organisation France Handball 2017 a déjà communiqué sur l'impact de l'événement (relire ce billet). Il présente à nouveau une série de données sur les affluences, les retombées plurimedias ou encore l'impact économie. 
  • 540 000 : le nombre total de spectateurs sur les 84 matchs
  • 560 Millions : le nombre de personnes touchées (reach) via les réseaux sociaux 
  • 28 010 : le nouveau record de spectateurs pour un match de handball en France et lors d’un Championnat du monde de handball
  • 26 000 : le nombre de retombées média en France
  • 177 Millions : la valorisation en euros des retombées média
  • 11,9 Millions : le nombre de vidéos vues sur les différentes plateformes digitales

vendredi 24 mars 2017

Fusion effusion

finale Top14 2016
Dans ma thèse soutenue en 2007, j'essaie de comprendre en quoi la taille du marché d'un club professionnel est un élément déterminant de régulation des ligues. La taille d'une ville conditionne en partie l'émergence des clubs au plus au niveau et leur performance sportive. Je considère alors que la fusion de deux clubs est une option lorsqu'il s'agit de limiter la concurrence locale sur un petit marché. Extrait


mardi 21 mars 2017

La notabilisation des propriétaires d'équipes professionnelles

Dans la série Billions (Showtimes), Axe Axelrod a fait fortune à la tête d'un fond spéculatif. Apprécié du public et fidèle à ses origines modestes, il est pourtant dans le collimateur de la commission boursière (U.S. Securities and Exchange Commission - SEC). Sa fortune est maintenant si importante qu'il envisage d'acheter une franchise NFL. Dans un épisode récent, il en discute avec Mark Cuban, le célèbre propriétaire des Dallas Mavs (NBA), qui joue son propre rôle. Lui et Axe ont en commun de ne pas être des héritiers. Partant de rien ou presque, ils ont fait fortune et sont devenus aussi populaires que critiqués. Pour Axe, investir dans une franchise NFL ce n'est pas seulement s'offrir une marotte mais surtout se refaire une belle image. Extrait : 

jeudi 2 mars 2017

[Entretien] Christophe Rousseau, au sujet du Sportem (27-28 mars)


Salon du marketing sportif réservé aux professionnels, Sportem se déroulera le lundi 27 et le mardi 28 mars au Parc des Princes. Il combine une journée de conférences et tables rondes (développement d'une marque à l'international, sport & digital, sport & entertainment, eSport) et un salon. Il sera l'occasion de découvrir une cinquantaine d'exposants et d'écouter des représentants de la Juventus, de la NBA, Warner Bros, Twitter, le PSG et la LFP... (liste non exhaustive). Nous avons soumis quelques questions à Christophe Rousseau, président fondateur de l'agence Troisième Ligne et initiateur du SPORTEM. 

mercredi 1 mars 2017

La revue de presse de février 2017

Voici la revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport de février 2017. Elle contient 80 PDF archivés. On y parle du Super Bowl, du Championnat du Monde de handball, de la loi sur le sport professionnel...  

revue de presse de février 2017 (fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en février sur le blog
  1. mardi 31 janvier 2017 Les chiffres clés du championnat du monde de Handball
  2. lundi 9 mai 2016 le salaire des catcheurs de la WWE
  3. lundi 20 février 2017 Voir ou vivre. Qu’est-ce qu’être un spectateur d'un match de foot?
Les stats du blog
  • 2243 sessions
  • 2011 visiteurs uniques
  • 2955 pages vues

Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

mercredi 22 février 2017

[Entretien] Magali Tézenas du Montcel : la 13ème édition des Trophées Sporsora du Marketing Sportif


La 13ème édition des trophées Sporsora du Marketing Sportif se déroulera lundi prochain aux Folies Bergères. Cérémonie appréciée des professionnels du secteur, elle distingue les bonnes pratiques et meilleures stratégies dans le domaine du sport. Nous avons soumis quelques questions à Magali Tézenas du Montcel, Déléguée générale de l'association Sporsora, pour mieux comprendre l'organisation et les enjeux d'un tel événement.





lundi 20 février 2017

Voir ou vivre. Qu’est-ce qu’être un spectateur d'un match de foot?



Comment un universitaire qui passe la Coupe du Monde 2002 dans les pubs anglais nous aide-t-il à mieux comprendre le fans 2.0 de 2017 ? Dans ma dernière chronique publiée sur le site de France Football, j'interroge la digitalisation du spectacle sportif grâce aux apports d'un article académique de 2007 qui posait la question "être fan est-ce forcément être dans le stade?" Je cherche à montrer que la mobilisation de terminaux pendant le match engendre une expérience de nature différente mais pas moins noble que les formes classiques de supporterisme à considérer qu'il s'agit aussi de partager son émotion. 

lundi 13 février 2017

[En bref] les cotes ParionsSport des clubs français en Coupes d'Europe

La FDJ communique les côtes des 4 clubs français engagés en 8ème de finale de Champions League et en 16ème de finale de l’Europa League.

AZ Alkmaar – Olympique Lyonnais : Lyon en grand favori
  • La cote de AZ Alkmaar est 3,85
  • L’Olympique Lyonnais présente une cote à 1,85
  • Le match nul est coté à 3,4 
Manchester United – AS Saint Etienne
95% des enjeux se portent sur le club anglais.
  • La cote de Manchester United est 1,25.
  • L’AS Saint Etienne présente une cote à 10
  • Le match nul est coté à 4,95.
PSG – FC Barcelone
  • La cote du PSG est 3,4.
  • Le FC Barcelone présente une cote à 2,10
  • Le match nul est coté à 3,45. 
Manchester City – AS Monaco 
L’AS Monaco actuel leader et meilleure attaque de Ligue 1, attire les paris des joueurs français concentrant plus de 70% des enjeux.
  • La cote de Manchester City est 1,5
  • Monaco présente une cote à 5,5
  • Le match nul est coté à 4
source : communiqué de presse FDJ 

mardi 7 février 2017

17,3 millions d'euros de mises lors du Championnat du monde de handball

Il y a deux semaines, l'ARJEL et la FDJ annonçaient qu'onze millions d'euros avaient été misés du 11 au 22 janvier sur les matchs du championnat du monde de handball. Ils révèlent aujourd'hui que 17,3 millions d'euros de paris sportifs ont été engagés sur l'ensemble des matchs. 9,6 M€ ont été misés en ligne et 7,7 M€ dans les points de vente FDJ. La dernière édition de la compétition avait suscité 11,7 M€ de mises. A elle seule, l'équipe de France a mobilisé 30% des paris (5,2 M€). 

lundi 6 février 2017

plus de 30 Go de données consommées lors du Super Bowl

L'excellent site Mobile Sport Report avance que la 51ème édition du Super Bowl qui s'est déroulé hier à l'NRG Stadium de Houston pourrait bien avoir battu le record de données consommées sur un événement. Selon Paul Kapustka, au moins 31,4 Go de données ont été consommées de la façon suivante : 
  • 10,6 Go sur le wifi 
  • 11 Go sur le réseau Verizon
  • 9,8 Go sur le réseau AT&T
A cela il faudrait ajouter les données non disponibles des fournisseurs T-Mobile et Sprint. C'est beaucoup plus que l'année dernière. 26 Go de données (10,1 sur le wifi et 15,9 sur les réseaux mobiles) avaient été consommées au Levi's Stadium.

Le Super Bowl sur Twitter

La 51ème édition du Super Bowl s'est achevée par la victoire des Patriots à l'issue d'un match fantastique. Selon Twitter, le match a généré 27,6 millions de tweets. Le moment le plus tweeté est la remontée des Patriots qui se solde par une victoire en prolongation. L'égalisation à 57 secondes de la fin du match est d'ailleurs le 3ème moment le plus tweeté. En seconde position se trouve la performance de Lady Gaga lors du Half Time Show. Ses titres qui ont suscité le plus de conversation sont : 1 - Bad Romance. 2 - Téléphone. 3 - Born This Way.  Twitter a également mesuré le volume de tweets en lien avec les publicités. Pepsi, qui appose son nom au spectacle de la mi temps, figure en première position. 





A titre de comparaison : 



jeudi 2 février 2017

Le Sports Money Index de Forbes

Forbes est réputé pour la diversité de ses listes régulièrement mises à jour. Dans le domaine du sport, on y trouve des estimations de la valeurs des franchises NFL, NHL, MLB et NBA, des estimations de la valeur des grands clubs européens mais aussi un top 40 annuel des grandes marques sportives scindées en 4 catégories (équipes, business, événements, athlètes). Forbes complète ses outils en lançant le Sport Money Index. Au total, 430 entités (dont 137 athlètes, 182 équipes, 71 marques et 40 agences), ont fait l'objet d'un classement. La méthodologie mise en place par Forbes évalue à nouveau la puissance financière de chaque entité mais aussi son réseau/positionnement dans le système sport-business : "Our ranking methodology is built on two key components. The first accounts for an entity’s financial power within its own sports category – the more wealthy, the more powerful. Athletes are scored on earnings, agencies on their max commissions and teams and brands on their respective values. The other component analyzes each entity’s connections to the other categories in the sports world. Teams, for instance, receive credit for the athletes and brands they’re connected with; brands are scored on their relationships with teams and athletes. We take into account both the number of connections as well as their power, since not all connections are made equal." (source). Par exemple, Nike qui est en tête du classement est valorisée à 27, milliards de dollars et présente 9 connections avec d'autres acteurs du secteur. 

La base de données de Forbes peut être segmentée en différentes catégories : 
  • équipes : NBA, MLB, NHL, NFL, football, sports mécaniques
  • sportifs : hommes, femmes, international, USA
  • sports : courses auto, basket, baseball, football américain, hockey, football, golf, MMA, Tennis, athlétisme
  • marques : luxe, médias, retail, défense, technologie, transport...
  • agences
En haut du classement, on trouve des entités régulièrement présentes dans les autres classements sportifs de Forbes : le Real Madrid, le Barac, Nike, Cristiano Ronaldo, Messi, les Yankees ou encore les Cowboys. Apparaissent aussi Pepsi, Coca, Creative Artists Agency, Budweiser. 

Le Paris Saint-Germain figure à la 204ème place du classement. On y trouve me^me Angel Di Maria classé au 230 ème rang ! D'autres acteurs français sont présentes : Lagardère Sports, L'Oréal, Hermès, Danone.

 

L'outil a toujours quelques limites soulevées ici même (la pertinence de l'estimation, les acteurs nord-américains surreprésentés) mais la volonté de mettre en avant des connections est une bonne idée. Cela dessine un système qui peut permettre aux étudiants de mieux déceler les stratégies d'acteurs et mieux connaitre les agences et marques qui font aussi le sport business. 

mercredi 1 février 2017

La revue de presse de janvier 2017

Voici la première revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport de l'année 2017. Le mois de janvier a été marqué par le championnat du monde de handball mais vous trouverez aussi des choses sur les stades, l'économie du football, le Super Bowl à venir, le Vendée Globe, le bilan de l'Euro 2016... 

revue de presse de janvier 2017 (fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en décembre sur le blog
  1. lundi 9 mai 2016 le salaire des catcheurs de la WWE
  2. mardi 31 janvier 2017 Les chiffres clés du championnat du monde de Handball
  3. mardi 24 janvier 2017 [Entretien] Benoit Dujardin "Proballers, une encyclopédie du basket dans nos smartphones"
Depuis septembre dernier, le billet consacré aux revenus des superstars de la WWE figure dans le top 3 des meilleurs articles. Il est le 4 ème  article les plus lu sur ce blog toutes périodes confondues. J'y reprenais des données publiées par Forbes. Au delà de l'attrait pour le sujet (le salaire des sportifs) et sa relative complexité (la WWE n'a jamais communiqué sur cela) je pense que le succès du billet s'explique simplement par le fait qu'il est le seul en langue française.  

Les stats du blog
  • 1986 sessions
  • 1623 visiteurs uniques
  • 2940 pages vues
Une photo publiée par Boris (@bhelleu) le

mardi 31 janvier 2017

Les chiffres clés du championnat du monde de Handball

La compétition terminée, les organisateurs du championnat du monde de Handball 2017 communiquent des données sur l'affluences, les audiences et l'engagement. 539 943 spectateurs, presque 10 millions de téléspectateurs devant la finale, 140 000 publications sur les médias sociaux...  Voici les chiffres les plus intéressants. 

Affluence

  • 539 943 spectateurs pour un taux de remplissage moyen de 74%
  • 8% des spectateurs sont venus de l’étranger
  • 199 863 spectateurs (23 matchs) à Paris
  • 109 000 à Nantes (14 matchs, 74%)
  • 72 200 (3 matchs) à Lille Métropole (86% de taux de remplissage) dont un record pour une rencontre de Championnat du monde de 28 010 lors des huitième et quart de finale de l’équipe de France
  • 54 000 à Rouen (15 matchs, 65%)
  • 52 000 à Metz (15 matchs, 69%)
  • 20 000 à Montpellier (3 matchs, 78%)
  • 19 620 à Albertville (3 matchs)
  • 13 300 à Brest (8 matchs et 81% remplissage)

Audiences télé

  • 9,6 millions de téléspectateurs pour la finale (audience de beIN SPORTS et de TF1 cumulées)
  • 925 000 sur beIN SPORTS 1, record de la chaîne pour un match de handball, avec un pic à 1 149 000.
  • 8,7 millions sur TF1 (44% de part d’audience), avec un pic à 12,3 millions !
  • La demi-finale France-Slovénie avait réuni près de 8 millions de téléspectateurs (beIN SPORTS et TF1)
  • le quart France-Suède, près de 6 millions (beIN SPORTS et TF1/TMC), avec notamment 4,7 lors de la seconde période retransmise en clair sur TMC, un résultat jamais enregistré sur la TNT.

Site Internet et réseaux sociaux

  • Le site officiel www.francehandball2017.com a totalisé 2 050 000 visiteurs uniques pendant la durée du Championnat du monde et 3 750 000 visites pour un total de 8,5 millions de pages vues.
  • 38% du trafic sur le site provient de l’étranger, 51% des consultations se sont faites sur mobile.
  • 470 millions de personnes ont été touchées par l’événement sur les réseaux sociaux qui ont enregistré une croissance de fréquentation de plus de 60% entre le coup d’envoi et le coup de sifflet final du Championnat du monde.
  • La page Facebook du Championnat du monde compte 130 000 fans à ce jour, contre 60 000 au coup d’envoi le 11 janvier.
  • 40 000 personnes sont abonnées au compte Twitter
  • 18 000 au compte Instagram
  • près de 5000 au compte Youtube.
  • Plus de 50% de la communauté sur les réseaux sociaux a entre 18 et 24 ans.
  • On comptabilise en tout 140 000 publications en lien avec le Championnat du monde sur les réseaux sociaux et 70 000 mentions des hashtags #Handball2017 #PhenomenalHandball.
source : communiqué de presse du 30 janvier, Service de Presse du CO France Handball

infographie dans le journal l'Equipe du 31 janvier 2017

jeudi 26 janvier 2017

Les paris sportifs lors du Championnat du monde de handball


Lors de l'Euro 2016, la FDJ et l'ARJEL avaient communiqué les sommes misées à l'occasion des matchs. Ils diffusent maintenant les montants engagés lors du Championnat du monde de handball.  En France, les matchs de la phase de poules et des huitièmes de finale ont généré 11 M€ de mises.  Les six matches de l’Equipe de France ont généré 1,2 M€ de mises soit 11% du total des enjeux.  En 2016, 2 081 M€ de mises ont été engagés sur les paris sportifs en ligne. Le handball ne pesait qu' 1% du total.

 

mardi 24 janvier 2017

[Entretien] Benoit Dujardin "Proballers, une encyclopédie du basket dans nos smartphones"

Benoit Dujardin est bien connu de la communauté des fans de basket. Il s'est fait connaitre au club de Poitiers Basket 86 en instaurant une stratégie de communication maline misant en partie sur le digital. Son savoir faire de vidéaste lui a permis de suivre l'Equipe de France de Basket lors de tournois majeurs. Avec 3 associés (Cédric Bellot, Hervé Bellenger etVincent Percevault) il lance l'application Proballers. Comment s'y prend t-on? Que cela dit-il de la communauté de fans de basket en France? Nous lui avons posé quelques questions. 



mercredi 11 janvier 2017

Super Bowl : 4,9 milliards$ dépensés en pub depuis 1967

L'excellent site Advertising Age a publié une analyse détaillée des dépenses publicitaires dans les spots télévisés lors du Super Bowl. Les données sont présentées sous forme de graphiques simples et interactifs. Je vous renvoie à la lecture de l'article original intitulé "Super Bowl, Supersized: $4.9 Billion in Ad Spending Over 51 Years. Stats on Advertising in the Big Game From 1967 Through 2017" publié le 10 janvier par Bradley Johnson. J'en livre ici quelques éléments. 

Les 51 premières éditions du Super Bowl ont généré 4,9 milliards de dollars de dépenses dans les spots publicitaires. Le coût moyen d'un spot de 30 secondes est en constante progression et atteint 5M$ cette année, soit une dépense totale de 385M$. Autrement dit, la seule année 2017 va générer plus de dépenses que la cumul des années 60, 70 et 80. Une seconde de pub en 2017 coutera 166 667 $ soit environ le prix d'un spot de 30 secondes en 1977. En 1967, le spot de 30 secondes coutait 40 000 dollars. La barre du million a été franchie en 1995, celle des 2M$ en 2000, 3M$ en 2009, 4M$ en 2013 et 5M$ cette année. Depuis 2010, les 8 éditions du Super Bowl concentrent presque la moitié des dépenses publicitaires.  Pour voir ces spots, vous pouvez visiter le site SuperBowl-Ads.com.

 

A relire sur le même sujet : 

samedi 7 janvier 2017

[sérigital] The Big Bang Theory (S10E12) "The Holiday Summation"



Sheldon - It says here that up to 80% of new mothers experience baby blues. And that the best thing to do is reassure them that they're doing a good job. Bernadette, you are doing a good job.
Bernadette - Thank you, Sheldon, I'm feeling better now.
Sheldon - Thank you, Internet. I'm telling you, with the right YouTube video, I can give Howard a vasectomy.

vendredi 6 janvier 2017

World Sports Review 2016 de Nielsen

Nielsen Sports vient de publier son rapport "World Sports Review 2016". Le document envisage 10 sports majeurs (football, rugby, golf, tennis, sports mécaniques, cyclisme, cricket, MMA, sports d'hiver et basketball) pour en livrer des indicateurs et ainsi comprendre l'évolution des modalités de consommation du spectacle sportif. Voici les faits marquants. 
  • Selon l'outil "Digital Pulse", la finale de la Ligue des Champions (Real vs Atletico) a généré presque 4 millions de mentions. Ce match devance la finale de l'Euro. 
  • Grace à son retour aux JO, le rugby aurait gagné 16,83 millions de fans de part le monde. 
  • Tiré par les performances de Serena Williams, l'intérêt pour le tennis aux Etats-Unis est passé de 24% en 2012 à 36% en 2016. 
  • La NBA reste le sport le plus suivi en Chine avec 760 millions de fans à avoir regardé des matchs lors de la saison 2015-2016. Tencent a diffusé 600 matchs en direct. La NBA dispose d'une fanbase digitale de plus de 110 millions d'abonnés en Chine. 


mercredi 4 janvier 2017

[Entretien] Look Who's Tweeting : Simon Chadwick (@Prof_Chadwick)


Suite des entretiens consacrés à l'usage de Twitter par les universitaires. Après Ann Pegoraro et Rodney Fort, c'est Simon Chadwick qui répond à mes questions. Simon est en poste à l'Université de Salford (Manchester). Il est bien connu pour ses nombreux travaux sur le marketing du sport. Voyez ici sa biographie. Il anime également le site The Scorecard. Simon a été précurseur sur Twitter puisqu'il s'y est lancé dès février 2009.

Here is a new interview dedicated to Twitter use by academics. Ann Pegoraro and Rodney Fort already answered my questions. Now, it is the turn of Simon Chadwick. He's Professor of Sports Enterprise at University of Salford Manchester. Simon is well known to be an International Sports Marketing specialist (his biography) and for editing the academic website The Scorecard. He's a forerunner on Twitter.

lundi 2 janvier 2017

[sérigital] This Is Us (S01E07) "Best washing machine in the whole world"

source : NBC.com

Fans - Oh, my God. We love you.
Kevin - Yeah? All right, well, cool. Let's, uh... do a selfie.
Randall - Give it to me, I'll take it.
Kevin - No, no, it's a selfie. It's a thing.
Randall - Right. Got it.


bonus : 
l'émission Qui-vive? de Raphaël Enthoven intitulée "Je selfie donc je suis?"

dimanche 1 janvier 2017

La revue de presse de décembre 2016

J'ai commencé à réaliser une revue de presse quotidienne d'économie et de marketing du sport en 2005. En 12 ans, j'ai compilé plus de 15 000 fichiers ! Le lancement de mon compte Twitter en avril 2010 avait pour objectif de partager instantanément le fruit de cette veille. Cela a été complété par ce blog inauguré en février 2012, ce qui permet de diffuser chaque mois la revue de presse aux étudiants, professionnels et acteurs du sport. Voici donc la livraison de ma 12ème année de revue de presse. 

revue de presse de décembre 2016 (fichier disponible 30 jours) 

Petit bonus : j'ai compilé dans un dossier le fruit de ma veille quotidienne. Vous y trouverez plus de 1700 PDF classés par mois. Attention, le fichier pèse un peu plus d'un giga. 

revue de presse de l'année 2016 (fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en décembre sur le blog
  1. lundi 9 mai 2016 : le salaire des catcheurs de la WWE
  2. jeudi 15 décembre 2016 : Je crois que j'ai réussi...
  3. mercredi 14 décembre 2016 : [Entretien] Guillaume Morel (Nielsen Sports) : la stratégie digitale des fédérations
et retrouvez les 10 articles les plus lus de l'année dans le billet rétro "une année 2016"

Les stats du blog
  • 1958 sessions
  • 1555 visiteurs uniques
  • 3040 pages vues

Une photo publiée par Boris (@bhelleu) le