lundi 2 octobre 2017

La NFL domine le prix des spots publicitaires

L'excellent site AdAge vient de mettre en ligne un tableau interactif des programmes télévisés les plus chers aux Etats-Unis en évaluant le prix moyen d'un spot publicitaire de 30 secondes. Pour la saison 2017-2018, un spot de 30 secondes en prime time coûte $134 000 (6% de plus que l'année dernière). Ce que montre le relevé d'AdAge c'est que le football (NFL) domine de loin les autres programmes. Le programme dominical de football sur NBC facture $700 000 les 30 secondes de publicité. Le match du jeudi sur NBC et CBS coûte $550 000 aux annonceurs. Les autres programmes qui figurent dans le classement permettent des spots évalués à moins de $400 000. This is Us, la superbe série de NBC ($394 428) et Empire ($305 369) complètent le top 5. Ainsi, le match de foot du dimanche soir reste trois fois plus cher que Grey's Anatomy (14ème saison diffusée le jeudi sur abc), 10ème du classement. 
Ici ne sont évalués que les programmes diffusés en prime time sur les grandes chaines en clair. 


dimanche 1 octobre 2017

La revue de presse de septembre 2017

En ce mois de rentrée universitaire, la revue de presse internationale d'économie et marketing du sport est plus fournie que d'ordinaire. Sur le lien suivant vous trouverez 171 PDF avec des choses sur Paris 2014, la NFL, la NBA, la LNB, le eSport....

revue de presse de septembre 2017 (fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en septembre sur le blog
  1. mercredi 12 juillet 2017 Faut-il voir Tour de Pharmacy?
  2. lundi 29 mai 2017 [sérigital] Master of None (S02E08) Thanksgiving
  3. mercredi 28 juin 2017 [sérigital] Preacher (S02E01) On the Road
Les stats du blog
  • 943 sessions
  • 818 visiteurs uniques
  • 1297 pages vues

Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

vendredi 29 septembre 2017

La Ligue de Football Professionnel renouvelle son partenariat avec YouTube

A l'occasion du renouvellement de son partenariat avec YouTube, la LFP dévoile quelques données intéressantes. 
  • Les quatre chaînes de la ligue (Ligue 1 Conforama, Ligue 1 Conforama Official, Domino's Ligue 2 et Coupe de la Ligue) cumulent 900  000  abonnés dont pratiquement 80% pour la seule chaine consacrée à la Ligue 1 Conforama en français. Son équivalente en anglais compte plus d'abonnés (135 000) que le cumul des chaines dédiées à la L2 et à la Coupe de la Ligue (62 000 + 34 000). 
  • En août 2017, les chaînes officielles de la LFP ont généré plus de 18M de vues en août 2017, soit 2,5 fois plus qu’en août 2016.
  • Effet Neymar : le Brésil est devenu le deuxième pays après la France en termes de vues pour la LFP depuis le début de la saison.

lundi 25 septembre 2017

Nike et Adidas à nouveau dans le Top100 Interbrand

Cette année encore les deux équipementiers sportifs figurent dans le top100 des marques Interbrand dominé par Apple, Google, Microsoft, Coca Cola, Amazon, Samsung, Toyota et Facebook. Comme l'année dernière, Nike pointe à la 18ème place du classement (devant Louis Vuitton). Valorisé à 9,216 milliards$, Adidas présente une progression de 17% depuis l'année dernière et gagne 5 places au classement pour figurer au 55ème rang. Il n'y a qu'Adobe, Amazon et Facebook à avoir progressé plus rapidement. Interbrand rappelle que Nike et Adidas sont les deux seules marques de la catégorie "sporting good". Ce secteur est le deuxième à progresser le plus vite notamment du fait que Nike et Adidas "are combining fashion, sports, and lifestyle to expand and deepen their reach, and thriving on partnerships with culture stars and sports icons alike. They’re also tapping into widely-held values with innovative eco-offerings and equality-driven campaigns, while making leaps with new materials and technologies."




Les classements Interbrand depuis 2012

jeudi 21 septembre 2017

Sport en Séries : Ballers



La troisième saison de Ballers (HBO) s'achève et je n'ai toujours pas parlé de la série sinon pour alimenter la rubrique "sérigital". Dwayne Johnson "The Rock" y joue Spencer Strasmore, une ancienne star de la NFL reconvertie conseiller financier de joueurs. Souvent présentée comme une version football d'Entourage, la série s'intéresse bien plus à ce qui se passe en dehors des terrains qu'aux jours de match. Voici 5 bonnes raisons de la regarder. 

mardi 12 septembre 2017

[Sondage] Les Français et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Alors que l'annonce officielle de l'attribution des Jeux Olympiques de 2024 à Paris est imminente, l'IFOP et l'agence marketing MKTG, qui accompagne la délégation française à Lima, dévoilent les résultats d'un sondage "Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024 à Paris". Ces données peuvent être utiles dans le cadre d'un cours de méthodologie (conditions de réalisation d'une enquête...) et dans le cadre d'un cours d'économie du sport pour introduire les notions d'impacts économique et social du sport. 

Paris s’apprête à être désignée le 13 septembre comme ville organisatrice des Jeux Olympiques de 2024. Diriez-vous qu’il s’agit plutôt d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle... ?
A l’occasion de ces Jeux Olympiques de 2024 organisés à Paris, avez- vous l’intention ... ?
Diriez-vous que ces Jeux Olympiques de 2024 organisés à Paris auront un effet plutôt positif, un effet plutôt négatif ou n’auront pas d’effet sur les aspects suivants ?
Vous personnellement, envisageriez-vous de vous porter candidat comme bénévole pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris ? 

vendredi 1 septembre 2017

La revue de presse d'août 2017

La revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport d'août 2017 est en ligne. Elle compte 135 fichiers PDF. Vous trouverez des choses sur le mercato, Neymar, Mayweather-McGregor,  les mondiaux d'athlétisme, Paris 2024...

revue de presse d'août 2017(fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en mai sur le blog
  1. lundi 9 mai 2016 le salaire des catcheurs de la WWE
  2. mercredi 12 avril 2017 Top 10 des catcheurs de la WWE les mieux payés
  3. mercredi 12 juillet 2017 Faut-il voir Tour de Pharmacy?
Les stats du blog
  • 1084 sessions
  • 926 visiteurs uniques
  • 1622 pages vues

Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

jeudi 17 août 2017

[sérigital] Ballers (S03E04) "Ride and Die"


Dennis - Damn! Tom and Gisele floating on a 300-footer in Saint-Tropez. Man, that's a long-ass way from that raft we used to float on at Jim McMahon's aboveground pool.
Ricky - Where you see that?
Dennis - Where I see everything... 'Gram.
Ricky - You follow Tom Brady?
Dennis - Just so I don't look like a creep following his wife. Plus, he only posts pictures of him practicing and wearing them ugly-ass Uggs.
TTD - Wait, I can't believe they let your old ass on the 'Gram, Dennis.
Dennis - Motherfucker, there's no age limit looking at fine-ass women.
(...) 
Dennis - Look at Tommy. This is what I'm saying. "Practicing with my boys, Edelman, Gronk, and Amendola."
Ricky - God. And when was that?
Dennis - Yesterday.
Ricky - What? Get the fuck out of here. These motherfuckers practicing without me.
Dennis - Come on, Ricky, they in Boston, man.
Ricky - Well, shit, Edelman lives in LA and Gronk lives here in Miami. Last time I checked, Amendola was in Botswana. Yet, they get the call and I get the proverbial stiff arm?
Dennis - Yeah, yeah, you're right.
Ricky - That's bullshit.
Dennis - You're right, you're right. Fuck Brady. Fuck him. I'ma unfollow his ass any motherfucking way.

mercredi 2 août 2017

1,7 million de vidéonautes ordinateur passionnés de sport

A l'occasion de la diffusion de l'audience vidéo sur ordinateur, Médiamétrie propose un focus sur le sport. En juin 2017 plus d'un Français sur deux (33 millions) ont regardé au moins une vidéo sur leur ordinateur. 1,7 million d'entre eux ont regardé une vidéo de sport. Si les 35-49 ans constituent le quart des vidéonautes en juin 2017, ils pèsent pour 44,2% du temps total passé à regarder des vidéos de sport. Ainsi, chez les 35-49 ans, la consommation de vidéos sportives concernent des hommes à 88%. Ils passent en moyenne 42 minutes devant l'écran, plutôt le week end, quoique 44% ont vu au moins une vidéo sportive au travail.

Si les données sont intéressantes, elles soulèvent toutefois plusieurs questions : 
  • Comment expliquer que seulement 5% des vidéonautes regardent du sport? Peut-être le spectacle sportif est-il encore un objet qu'on consomme en direct sur une télévision ? 
  • Les 35-49 consomment donc plus de vidéos sportives sur écran d'ordinateur que les plus jeunes. Que font donc les moins de 35 ans ? Préfèrent-ils snapchat à youtube et la musique au sport ? Ou privilégient-ils plutôt leur smartphone que l'écran d'ordi lorsqu'il s'agit de consommer des vidéos? 
  • Et d'ailleurs, qui regarde encore des vidéos sur un écran d'ordinateur ? 


mardi 1 août 2017

La revue de presse de juillet 2017

La revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport de juillet 2017 est en ligne. Elle compte 145 fichiers PDF. Vous trouverez des choses sur le Tour de France, Paris 20124, la NBA, l'Euro 2017, la LFP, Twitter, Neymar...

revue de presse de juillet 2017(fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en mai sur le blog
  1. jeudi 13 juillet 2017 Expérience Stade : les résultats d'une étude de la LFP
  2. mercredi 12 juillet 2017 Faut-il voir Tour de Pharmacy?
  3. lundi 24 juillet 2017 Au coeur de l'événement "Les Champs pour Elles"
Les stats du blog
  • 1419 sessions
  • 1189 visiteurs uniques
  • 1924 pages vues

Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

lundi 31 juillet 2017

[sérigital] Ballers (S03E02) "Bull Rush"


- How's our favorite Dallas Cowboys executive this fine morning?
- Have you seen Vernon Littelfield's recent wardrobe choices on Instagram?
- No. What, is he mixing stripes and plaids again?
- You clearly don't grasp the gravity of the situation. I suggest you talk to that young man. Immediately.

lundi 24 juillet 2017

Au coeur de l'événement "Les Champs pour Elles"



Partenaire de Paris 2024, la FDJ a lancé le programme #Jouerlejeu qui lui permet de soutenir la candidature de la capitale à l'organisation des JO mais aussi d'affirmer son positionnement sur son terrain d'expression privilégié : l'égalité des chances et le sport féminin. C'est dans ce cadre que s'est déroulée l'activation les Champs pour Elles à l'occasion de la dernière étape du Tour de France 2017. 2024 femmes ont pu parcourir à vélo les derniers 8 kilomètres de l'étape. Retour sur cette journée. 

jeudi 20 juillet 2017

TOP 150 de la fanbase digitale des clubs de football

Resultsports, agence allemande de communication et marketing digital, est réputée pour la mise à jour régulière de ses relevés de l'activité social-média des clubs professionnels. Elle vient de dévoiler un classement mondial des clubs de foot selon leur fanbase digitale. Les clubs de football sont classés selon leur nombre d'abonnées sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube, Periscope et Google + l n'est toujours pas possible de disposer de son nombre d'abonnés sur Snapchat). Ce top 150 correspond aux plus qui dispose d'une fanbase de plus d'1 millions. La moitié des clubs du classement sont en Europe. 
Le FC Barcelone et le Real Madrid sont les deux seuls clubs à cumuler plus de 200 millions de comptes. C'est loin devant Manchester United (111 millions) qui complète le podium. Avec 45,3 millions d'abonnés cumulés, le PSG figure dans le TOP 10. L'olympique Marseille figure au 33ème rang, devancé par des clubs comme le Zamalek, Al-Hilal, Chivas. L'OL et l'ASM figurent aussi dans le top 50. Le Stade Malherbe n'a toujours pas franchit la barre du millions d'abonnés mais fête ses 150 000 followers sur Twitter. 

jeudi 13 juillet 2017

Expérience Stade : les résultats d'une étude de la LFP



Ces dernières années la problématique de l'expérience stade a été doublement traitée par les académiques spécialistes du marketing du sport et les professionnels soucieux de remplir les enceintes. On postule que la venue au stade n'est plus seulement conditionnée par la qualité de l'affiche, le match étant par nature incertain. Il faut alors développer la qualité du service pour s'assurer la fidélité des fans même lorsque l'équipe perd. Pour cela, il est indispensable de connaitre les motifs de satisfaction des publics. La LFP vient de dévoiler les résultats d'une étude sur les spectateurs de L1 et L2.

mercredi 12 juillet 2017

Faut-il voir Tour de Pharmacy?

Tour de Pharmacy n'est pas une série mais un mockumentary de  39 minutes diffusé le 8 juillet sur HBO. L'action se déroule sur le Tour de France 1982. A la suite de péripéties magouillécompaniesques, il n'y a plus que 5 coureurs : Juju Peppi, un italien talentueux et un peu dragueur; Marty Hass, un nigérian qui pourrait devenir le premier africain à remporter le tour; Adrianna Baton, une cycliste française qui se fait passer pour un homme afin de disputer la plus célèbre des courses; Slim Robinson, le neveu de Jackie Robison, décidé à marquer l'histoire comme son oncle en devenant le premier coureur noir à remporter le Tour; Gustav Ditters, un coureur autrichien au corps bodybuildé par les stéroïdes. Ainsi commence le film : "The Tour de France, the crème de la crème of cycling. At some point during the three-week race, half the world will tune in. With 3.5 billion viewers, it is far and away the most-watched sporting event on Earth, but it is also perhaps the most controversial." Voici 3 bonnes raisons de regarder Tour de Pharmacie. 

mardi 11 juillet 2017

[sérigital] Veep (S06E08) "Judge"



- Mike, do you have any awareness of what's been happening with newspapers in the last 10 years?
- Not at all. I mean, truth is I don't even get 'em anymore. I just read the news on my phone. It's so much better and it's free.
- Yeah, that makes sense.

vendredi 7 juillet 2017

[Entretien] Julien Vossier : les activations de LCL sur le Tour de France

LCL est un partenaire historique du Tour de France. Cette année, la banque fête ses 30 ans de partenariat avec le Maillot Jaune. Nous avons soumis quelques questions à Julien Vossier, responsable Communication Internet et Réseaux sociaux de LCL. 


mardi 4 juillet 2017

La casquette Skoda du Tour de France 2017


Le Tour de France a débuté ce week end. Au rang des partenaires majeurs (le club du Tour) on compte LCL, Carrefour, Vittel, Krys et Skoda. La présence du fabriquant automobile tchèque sur la compétition dépasse la mise à disposition de véhicules ou encore la visibilité assurée par le maillot vert. Skoda cherche à fédérer les fans/pratiquants au sein de la communauté We Love Cycling qui serait au vélo ce que We Are Tennis (BNP Paribas) est au tennis. Skoda cherche aussi à se démarquer par un ton décalé en distribuant au public sur les bords des routes un filet à goodies. En novembre dernier, le fabricant a aussi lancé un concours pour concevoir une casquette Skoda. 
Il a été remporté par Frédéric, un ex-nageur  de haut niveau de 55 ans. Prenant connaissance du concours sur Twitter, il a mis plus de temps à savoir s'il allait y participer qu'à concevoir la casquette : " Je ne sais toujours pas pourquoi j’ai participé. Peut être le fait que j’avais déjà plus ou moins imaginé à ce que la casquette allait ressembler. Pour donner un ordre d’idée, à 16 h la publication d’un concours est apparue, à 19 h j’avais fini la maquette et renvoyé le dossier chez Skoda." Le Design proposé par Frédéric répond aux contraintes techniques formulées dans le cahier des charges mais traduit au mieux ce qu'il avait imaginé : "d’emblée j’ai visualisé une route de montagne du tour de France sur laquelle se trouve des inscriptions, des noms de coureurs ou des encouragements. Je souhaitais remplir le plus d’espace possible pour la lecture des inscriptions et respecter parallèlement la charte graphique."  
En reportant ce concours, Frédéric gagne 500 €, une journée VIP sur une étape du Tour de France 2017 et surtout la satisfaction de voir sa casquette produite en 700 000 exemplaires et distribuée comme sur le Tour De France 2017. 

la casquette conçue par Frédéric


la casquette que vous trouverez sur les rouets du Tour
D'autres articles/entretiens qui parlent du Tour de France

samedi 1 juillet 2017

La revue de presse de juin 2017

La revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport de juin 2017 est en ligne. Elle compte 114 fichiers PDF. Vous trouverez des choses sur le Tour de France, Paris 20124, la NBA, Roland Garros ....

revue de presse de juin 2017(fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en mai sur le blog
  1. lundi 9 mai 2016 le salaire des catcheurs de la WWE
  2. lundi 26 juin 2017 Palmarès des Stadium Business Awards 2017
  3. mardi 27 juin 2017 Sport en Séries : GLOW
Les stats du blog
  • 894 sessions
  • 767 visiteurs uniques
  • 1278 pages vues

Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

mercredi 28 juin 2017

mardi 27 juin 2017

Sport en Séries : GLOW




La dernière fois que j'ai recommandé une série (Pitch) elle n'a pas été reconduite pour une seconde saison. Espérons que Glow (Netflix) aura un sort meilleur. Durant les 10 épisodes on suit le lancement de la fédération de catch GLOW, acronyme de Gorgeous ladies of Wrestling. Voici 5 bonnes raisons de se laisser tenter. 

lundi 26 juin 2017

Palmarès des Stadium Business Awards 2017


La semaine dernière s'est tenu au Croke Park (Dublin) la cérémonie des Stadium Business Awards. Comme chaque année, j'en partage les résultats dans les catégories les plus marquantes (le palmarès complet). Le Stade Pierre Mauroy (Lille) et le Parc OL (Lyon) figuraient dans la catégorie de l'équipement de l'année. C'est le PSG qui se distingue avec le lancement de son app PSG Stadium. 

Venue of the Year

  • MetLife Stadium, USA
  • Golden 1 Center, USA
  • Liverpool FC’s Anfield, UK 
  • Vodafone Arena, Turkey
  • Stade Pierre-Mauroy, France 
  • U.S. Bank Stadium, USA
  • Parc Olympique Lyonnais, France 

Venue Technology Award

  • Golden 1 Center (Sacramento Kings), USA 
  • Access Control and Security Platform at Rome’s stadio Olimpico (CONI/Zucchetti), Italy
  • Retractable Roof at Arthur Ashe Stadium (USTA), USA
  • Audio Installation at OBO Stadium-Libreville (DAS Audio), Gabon 
  • My One Buffalo app for Bills, Sabres, Bandits and HarborCenter (SkiData/Experience LLC), USA 
  • Connected Stadium installation at Camp Nou (FC Barcelona), Spain 

Sales and Marketing Award

  • Cityzens Weekend at Etihad Stadium (Manchester City FC), UK 
  • Seeing is Believing – SPVRS Stadium Project Virtual Reality Suite (Tottenham Hotspur FC), UK
  • Cinema at the ‘G presented by Bank of Melbourne (Melbourne Cricket Ground), Australia 
  • Half-Season Ticket Campaign (Bolton Wanderers FC), UK
  • Commercialising under-utilised assets / New Partnerships at Eden Park, New Zealand
  • Nothing Will Be The Same 2016/17 Season Ticket Campaign (Everton FC), UK

Fan Experience Award 

  • Safe Standing / Rail Seating at Celtic Park (Celtic FC), UK
  • 2016 Carling Black Label Champion Cup at FNB Stadium, South Africa
  • Touchpoint-driven Red Thread Team at Anfield (Liverpool FC), UK
  • Matchday at Etihad Stadium (Manchester City FC), UK 
  • Integrated fan experience at Golden 1 Center (Sacramento Kings), USA
  • Fan Engagement Platforms at Vivint Smart Home Arena (Utah Jazz/Vivint/Boingo), USA 

Event of the Year Award

  • A-League Grand Final (National Football Federation) at Adelaide Oval, Australia 
  • Bellew v Makabu WBC World Title Fight at Goodison Park (Everton FC), UK
  • Copa America Centenario USA 2016 at Levi’s Stadium, USA
  • Harlequins’ Big Game at Twickenham Stadium, UK
  • Sydney 7s at Allianz Stadium, Australia 
  • NFL Monday Night Football (Raiders v Texans) at Estadio Azteca, Mexico 

Product Innovation

  • PSG Stadium App at Parc des Princes (Paris Saint-Germain), France 
  • First Responder Communications at Vivint Smart Home Arena (Utah Jazz/ Vivint/Boingo), USA
  • Commonwealth Bank RoofClimb at Adelaide Oval (SMA), Australia
  • Vantage Labour Management Solution at Etihad Stadium (Verteda), UK
  • Clean Cube Bins at Sydney Cricket Ground (Smart City Solutions), Australia
  • Hospitality Sales and Operations Management platform at RSC Anderlecht (iXpole), Belgium 

Environmental Award

  • Sustainable Stadium for Sustainable Citizens at Levi’s Stadium (San Francisco 49ers), USA 
  • CSR & Community Programme at Telia 5G Areena, Finland
  • CSR Management and Reporting (GRI) at Volkswagen Arena (VfL Wolfsburg), Germany
  • Environmental Responsibility at the MCG (Melbourne Cricket Club), Australia
  • Reds Going Green programme at Anfield (Liverpool FC), UK
  • Sustainability and Community-Driven Venue Management at Avaya Stadium (San Jose Earthquakes), USA

Premium & Hospitality Award

  • Red Thread Team’s customer experience training at Anfield (Liverpool FC), UK 
  • New Premium areas at Stadio Olimpico (CONI), Italy 
  • Seeing is Believing – SPVRS Stadium Project Virtual Reality Suite (Tottenham Hotspur FC), UK
  • Hospitality Sales and Operations Management platform at RSC Anderlecht (iXpole), Belgium 
  • The Miami Dolphins Member Discount program and access control programme at Hard Rock Stadium (Miami Dolphins/SkiData), USA
  • Qjacker food and drink pre-ordering solution at National Exhibition Centre (NEC) Birmingham ( NEC Group / Amadeus / Verteda ), UK

A relire

mardi 6 juin 2017

Nike, 26ème du BrandZ Top 100 2017

Je relaie souvent le top 100 dans marques Interband en omettant de diffuser le classement réalisé par Kantar Millward Brown. Dominé par Google, Apple, Microsoft, Amazon et Facebook, le classement voit figurer l'équipementier américain à son 26ème rang. Valorisé à 35,8 milliards de dollars, Nike domine la catégories "apparel" devant Zara, H&M et Adidas, Uniqlo et Under Armour. Si la marque aux trois bandes n'apprit pas dans le top 100, c'est celle  dont la valeur a le plus progressé (+58%) notamment grâce à ses modèles retro (adidas originals).  Selon les auteurs du classement :  " The 58 percent brand value rise by Adidas followed a 14 percent increase a year ago and a 36 percent decline in 2015. The brand caught the fashion wave exactly right, with its classic high-top sneakers becoming a favorite of millennials looking for a retro look. Adidas improved its weakness in the US with operational and marketing initiatives. Adidas opened a US factory, raised its pro le in basketball, and signed US celebrity brand ambassadors."   


Selon Kantar Millward Brand, les marques sportives ont vu leur valeur progresser bien plus vite que les marques d'autres catégories (162% contre 135%). Cela s'explique par les excellentes performances des marques sportives dans 3 critères d'évaluation (Brand purpose, Brand Experience, Innovation). Dans le rapport on peut lire : " Consumer interest in personal health and comfort drove the growth of sportswear brands. Sportswear brands responded to this interest by creating Meaningful Difference with innovative products and communications, both online and in physical stores. The apparel category scores 108 on the ve BrandZTM Vital Signs. Nike and Adidas score 124 and 117, respectively. An average score is 100. The sportswear brands signifcantly outscored other apparel brands on three key BrandZTM Vital Signs: Brand Purpose, Innovation, and Brand Experience."


jeudi 1 juin 2017

La revue de presse de mai 2017

La revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport de mai 2017 est en ligne. Elle compte plus de 100 fichiers PDF. Vous trouverez des choses sur le sport US, LaVar Vall, Derek Jeter, Laura Flessel, Roland Garros...

revue de presse de mai 2017 (fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en mai sur le blog
  1. lundi 9 mai 2016 le salaire des catcheurs de la WWE
  2. mardi 2 mai 2017 Quand conforama sort de sa zone de confort
  3. vendredi 5 mai 2017[sérigital] Fargo (S03E03) "The Law of Non-Contradiction"
Les stats du blog
  • 1301 sessions
  • 1066 visiteurs uniques
  • 1914 pages vues

Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

lundi 29 mai 2017

[sérigital] Master of None (S02E08) Thanksgiving



- Dev - When's your boo arriving here?
- Denis - She should be here in a few minutes.
- Dev - Wow. Thanksgiving invite. Must be serious.
- Denis - Yeah, man. I really like her.
- Dev - Nice. What's her Instagram name? I want to look her up.
- Denis - Dude, you're literally gonna meet her in a few minutes.
- Dev - I know, but I want to look it up beforehand, get a vibe.
- Denis - I forgot.
- Dev - You forgot? Look it up.
- Denis - NipplesAndToes23.
- Dev - W-what's that?
- Denis - NipplesAndToes23.
- Dev - Denise! You can't be dating some girl with the Instagram name NipplesAndToes23.
- Denis - I know, man. I'm trying to get her to change it.
- Dev - I'm surprised there was 22 other NipplesAndToes. Let's see what we got here. Oh, wow. These are some provocative photos.
- Denis - Okay, don't be looking at my girl, man.
- Dev - Ooh. Really into fitness.
- Denis - She is kind of naked there.
- Dev - Well, maybe I shouldn't just paint her with one brush. She's clearly very political. "I just voted."
- Denis - Man, that wasn't for no damn election. That was for "So You Think You Can Dance."
- Dev - Does she have some sort of intense fabric allergy? 'Cause she is scantily clad in a lot of these photos, Denise.

jeudi 25 mai 2017

Football professionnel et Twitter. Une communication au Colloque Management du Sport de Lyon

Les 14 et 15 juin, l'UFR STAPS de Lyon 1 organise le Colloque Management Du Sport. Les sessions thématiques reflètent la diversité et la richesse de la recherche en MDS : grands événements, marques de sport, ligues sportives professionnelles, tourisme sportif... Pour ma part j'interviendrai lors d'une session consacrée au médias sociaux. Je livre ici le résumé de ma communication. 

Football professionnel et Twitter. Audience et engagement : le cas du Stade Malherbe Caen

L’apparition des médias sociaux au milieu des années 2000 a profondément bouleversé les modalités de consommation du spectacle sportif. Leur adoption rapide et croissante par les fans, clubs, joueurs, journalistes, institutions et sponsors a contribué au développement d’une littérature académique dédiée (Filo, Lock, et Karga, 2015). Selon Médiametrie, en 2016, 4 Français sur 5 (80,1 %) se rendent chaque mois sur au moins un média social et ils sont 26,5 millions à s’y connecter chaque jour. Dès lors, si 96% des fans français regardent encore du sport à la télévision, 21% utilisent les médias sociaux (contre 12% en 2011) et 30% utilisent leur smartphone pour consommer du sport (contre 15% en 2011). 

Média social de l’instantanéité, Twitter a su fédérer de part le monde des fans de sport qui y trouvent un moyen de commenter l’actualité, accéder à des informations, partager des émotions. Lors des Jeux Olympiques de Rio, le football est présent à deux reprises dans le top 3 des moments les plus discutés. En France, l’Euro 2016 arrive en tête des sujets les plus discutés sur Twitter en 2016. La compétition a généré plus de 109 millions de tweets dont 14,2 millions pour la seule finale. Les 3 pics de conversation (nombre de tweets à la minute) en France sont d’ailleurs des matchs de l’Euro. Ainsi, Twitter a considérablement modifié la façon dont les fans de football vivent ce spectacle sportif (Price, Farrington, et Hall, 2013).

Des travaux récents tentent de comprendre comment sont gérés les comptes Twitter de clubs sportifs professionnels et quelle est la motivation des fans à les suivre (Gibbs, O’Reilly, et Brunette, 2014 ; Witkemper, Lim, et Waldburger, 2012). Ces travaux montrent que la plateforme de microblogging se pose aussi comme un outil du marketing relationnel en permettant l’échange entre un club et ses supporters 2.0. Les études sur Twitter et le sport favorisent l’analyse de contenu et/ou l’approche statistique d’un échantillon de tweets ou d’un mot-dièse (hashtag). Si un tweet fournit de nombreuses informations utiles au chercheur (son contenu, date et heure de publication, nombre de partages, de likes et de réponses, présence d’un média ou d’un hashtag…), les convertir en base de données peut s’avérer problématique (Naraine, Pegoraro, François et Parent, 2016). L’outil Twitter Analytics fournit un tableau de bord détaillé de l’activité d’un compte en mesurant l’audience (nombre de vues) et l’engagement (nombre d’interactivités avec le contenu : retweets, réponses, J'aime, clics sur le profil de l’utilisateur, clics sur l'URL, clics sur le hashtag) mais il ne permet d’accéder à ses informations que sur son compte et non celui des entités étudiées. 

Pour réaliser cette étude de cas exploratoire, nous avons pu accéder au tableau de bord Twitter Analytics du Stade Malherbe Caen (Ligue 1) avec l’autorisation du club. Le compte Twitter @SMCaen a été créé tardivement en décembre 2012. Disposant de 55 707 followers en avril 2015, 83 346 en janvier 2016, il compte maintenant plus de 130 400 abonnés et a généré 39 330 tweets (données arrêtées au 25 février 2017). La base de données contient la totalité des 20 708 tweets diffusés sur le compte officiel du club entre le 16 janvier 2014 et le 31 décembre 2016 (fin du championnat 13/14 en L2, totalité des championnats de L1 14/15 et 15/16, début du championnat de L1 16/17, soit 114 matchs de championnat). L’originalité de cette recherche repose sur le traitement statistique de données primaires exhaustives combiné à des entretiens menés avec le Community Manager du club. Le recours à la statistique descriptive permet de quantifier l’audience et l’engagement des tweets en fonction de leur contenu ou encore des résultats sportifs du club. Les entretiens menés avec le responsable de la communication digitale du club servent à mettre en relief les objectifs, moyens et retombées de la stratégie digitale d’un club sportif professionnel. 

Les premiers résultats montrent que la publication d’un tweet, son audience et l’engagement qu’il génère, dépendent largement du calendrier sportif. Il y aura d’autant plus de contenu qu’il sera produit un jour de match et il générera d’autant plus de partages ou de likes que l’équipe sera victorieuse. Pour autant, l’activité marketing d’un club (animer une communauté Twitter ou remplir un stade) ne peut reposer que sur le caractère aléatoire de l’issue d’un match. En conséquence, le Community Manager du club parvient à engager sa communauté de followers par une stratégie de publication mêlant ton décalé, jeux concours, mobilisation d’influents, storytelling. 

Les médias sociaux peuvent être envisagés comme une innovation disruptive affectant les modalités d’échanges entre un club et ses fans. S’ils permettent la poursuite de nombreux objectifs marketing (relationnel, transactionel, branding, fan experience) ils nécessitent maitrise, savoir-faire et compétences. Outre le fait de comprendre la mise en œuvre d’une stratégie de publication sur Twitter et ses retombées, cette communication permet aussi d’appréhender le métier de Community Manager appelé à se développer au sein des organisations sportives. 

Ce premier travail exploratoire pourrait se prolonger sur trois axes : étendre l’analyse à la twittosphère du club (fans, joueurs, sponsors, journalistes, influenceurs) pour comprendre les modalités d’interaction sur Twitter ; étendre l’analyse de l’engagement des fans aux autres plateformes sur lesquelles le club est présent (facebook, instagram, snapchat) ; sous réserve d’accès aux données, entamer une approche comparative pour caractériser les stratégies des Community Managers. 

  • Filo, K., Lock, D. et Karg, A. (2015). Sport and social media research: A review. Sport Management Review, 18(2), 166-181. http://dx.doi.org/10.1016/j.smr.2014.11.001 
  • Gibbs, C., O’Reilly, N., et Brunette, M. (2014). Professional Team Sport and Twitter: Gratifications Sought and Obtained by Followers. Journal of Sport Communication, 7, 188-213. http://dx.doi.org/10.1123/IJSC.2014-0005 
  • Naraine, M.L., Pegoraro, A., François, A., et Parent, M. M. (2016). Étude comparative de méthodes d’extraction de données Twitter : le cas des matches de l’équipe nationale masculine du Canada de hockey sur glace aux JO d’hiver de Sotchi 2014. Revue européenne de management du sport, 48, 8-26.
  • Price,J. , Farrington, N. et Hall, L. (2013). Changing the game? The impact of Twitter on relationships between football clubs, supporters and the sports media. Soccer & Society, 14(4), 446-461. http://dx.doi.org/10.1080/14660970.2013.810431 
  • Witkemper, C., Lim, C.H., et Waldburger, A. (2012). Social media and sports marketing: Examining the motivations and constraints of Twitter users. Sport Marketing Quarterly, 21(3), 170–183. 

Ce qu’il faut retenir : 

  • Les médias sociaux et plus particulièrement Twitter prennent une part de plus en plus importante dans les modalités de consommation du fan de football. 
  • Le nombre de followers, le nombre de tweets, l’audience et l’engagement, sont indexés en grande partie sur la réussite sportive de l’équipe. 
  • Le savoir-faire du Community Manager du club consiste alors à faire grandir sa communauté et la fidéliser en proposant du contenu engageant déconnecté de l’aléa sportif. 
  • Les enjeux marketings d’une bonne gestion d’un compte Twitter sont nombreux et relève du marketing relationnel (interactivité avec les fans), du marketing expérientiel (fan/matchday experience) et du branding (image de marque du club).

jeudi 18 mai 2017

[sérigital] Master of None (S02E04) First Date


Dans le quatrième épisode de la deuxième saison de Master of None, Dev utilise une application de rencontre nommée Love at First Sight.... 

Extrait 1 : 
- It's always weird when you see friends on these things, 'cause it's like, all right, are we swiping right 'cause we're friends, or is it a possible boning situation? Right.
- Let's be clear, we're both here as dates, yes?
- Yes.
- Let's avoid the phrase "possible boning situation," though, right?
- Oh, for sure. Poor choice of words. I meant to say, um... "potential for romance and/or magic."


Extrait 2 : 
- I really enjoyed your opening message to me.
- Oh, thanks.
- Be honest, though. Is that a line you send to everyone?
- What? No. I would never do such a thing.
- I don't believe you. All right, you show me your messages, I'll show you mine.
- Mm... I don't know.
- Mm-hmm. Yeah.
- Okay. Don't back out of this, though.
- I won't. I won't. I'm here.
- All right, I send it to everyone, but everything else is custom charming stuff just for you.
- All right, all right, fair enough, fair enough.
- Let's see yours.
- All right. Okay, here it is.
- Whoa! There's so many guys.
- I know. I know.
- It just keeps going!
- I know. I've pretty much stopped responding to most of it.
- See, that's why the Whole Foods line is key. It breaks through the clutter.
- No, it's true.
- Is that what most guys say? Just "Hey," "Hey," "Hey," "Hi," "Hi," "Hey," "Hey," "Hi," "Hey," "Hi"?
- Yes, yes, but, I mean, I also get that, like, really gross, like, disgusting stuff, too, a lot.
- Like what?
- Well, like, there was the guy who was like, "Hey, just come on over, and we'll fuck on my hammock." A guy sent me his penis and was like, "This is my penis."

[à écouter] Les Jeux Olympiques de 2024 : le soft power sportif

Frédéric Martel a consacré sa dernière émission "Soft Power" (chaque dimanche sur France Culture) à la candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2024.  Rachel Pretti  et Armand De Rendinger en sont les invités.




mercredi 17 mai 2017

[sérigital] Master of None (S02E02) Le Nozze


- Arnold - I mean, look at this girl, Candace. 
- Dev - Mamma mia! 
- Arnold - I met her on Tall Boys. It's an app for girls that want to date big boys like me. I'm cleaning up. I'm way bigger than most of the guys on there. Check out my profile pic. 
- Dev - Hey, don't put me in your Tall Boys profile! 
- Arnold - Come on, Dev, big bud needs little bud for perspective. You make me look huge. 
- Dev - All right, but if they make a Little Boys app, I'm using that same pic. Then again, probably shouldn't get on an app called Little Boys.


à lire : “Master of None” saison 2 : Tinder, la religion et l’Italie, Aziz Ansari ose tout, publié le samedi 13 mai 2017 sur les inrocks.com

mardi 16 mai 2017

[sérigital] Veep (S06E04) Justice


Amy - Ma'am, "New York Times" says Montez is naming the nominee today.
Selina - Eh.
Richard - "Buzzfeed" confirms.
Selina - Oh, my God, really?

jeudi 11 mai 2017

[sérigital] American Gods (S01E02) The Secret of Spoons


Adaptée du roman éponyme du génial Neil Gaiman, la série American Gods relate la guerre opposant  des Dieux ancestraux aux nouvelles divinités issues des NTIC. Dans cette scène, Shadow rencontre pour le première fois Media qui s'adresse à lui sous les traits de Lucy Ball, héroïne de la mythique séries "I love Lucy" dans les années 50.

"The screen is the altar. I'm the one they sacrifice to. Then till now. Golden Age to Golden Age. They sit side by side, ignore each other, and give it up to me. Now they hold a smaller screen on their lap or in the palm of their hand so they don't get bored watching the big one. Time and attention, better than lamb's blood."

mardi 9 mai 2017

[Entretien] La cinquième édition du festival La Lucarne

Cette fin de semaine débute la cinquième édition de l'excellent festival de films consacrés au football. Rendez-vous incontournables des cinéphiles éclairés et amateurs de football, La Lucarne a bien grandi depuis sa première édition. Nous avons soumis quelques questions à Sébastien de PKFoot qui participe activement à l'organisation du festival. 

La Lucarne va connaitre sa 5ème édition. Depuis la première édition, j’imagine que bien des choses ont changé. Quelles sont les évolutions les plus significatives selon toi ? 
Notre collectif a réussi à crédibiliser le festival, au point d'en faire un rendez-vous incontournable et attendu par les fans de football, qui viennent à la fois voir un film mais aussi participer à une ambiance sympa. On aurait largement pu partir sur des salles plus grandes et plus "propres" pour répondre aux salles combles, mais le Point Ephémère est un lieu qui nous correspond, et correspond à l'image que l'on veut véhiculer de la culture dans le football: un lieu ouvert, accessible.
Niveau financements, nous avons aussi fédéré des partenaires qui nous accompagnent avec le même enthousiasme. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux qui désirent partager notre message dans un échange gagnant/gagnant, car on ne manque pas d'idées, mais parfois de moyens. Je pense que c'est un peu le cas de tous les festivals !


Comment construit-on le programme du festival? C’est simple de dénicher des pépites dans le domaine du foot? 

Simon est notre spécialiste des films. Il en regarde beaucoup et a vraiment une approche artistique sur le sujet. On lui fait largement confiance. On a juste procédé à quelques ajustements en fonction de la thématique (cette année : foot et politique). Avec le temps, les films viennent souvent à nous, ce qui montre que notre festival devient populaire.
On a aussi intégré un réseau des festivals du film de football du monde entier (Berlin, Tokyo, Barcelone, …), ce qui nous permet de nous passer de bonnes idées de docu.

Contrairement à un festival classique, vous ne décerner pas de prix. Est-ce en réflexion? 
On avait décerné des prix pour des courts-métrages lors d'une édition, suite à un appel à projets. Ceci dit, on n'est pas là pour dire qu'un film est meilleur qu'un autre. On vient raconter une histoire. Libre à notre public de la discuter ensuite dans les débats qui suivent les projections, avec des intervenants qui connaissent leur sujet.


Dans deux ans, c’est l’âge de raison ! Vous voyez le festival évoluer comment? 

Les possibilités sont infinies : un festival en ligne, un festival itinérant, etc. Notre priorité est de garder notre état d'esprit, notre ADN, et de ne pas rajouter de la nouveauté pour de la nouveauté. On apprécie la valeur éducative du football, et on aimerait pourquoi pas toucher les plus jeunes, voire ceux des centres de formation, pour leur montrer la réalité, l'histoire et l'héritage du football mondial.


Sinon, dans la belle programmation, tu as un film à recommander absolument ? 

Notre ouverture se fait sur un film fort, Loro di Napoli, ou la difficulté de monter une équipe d'immigrés de nos jours, dans une ville avec un tel charisme. Le dimanche, j'attends impatiemment "What Politica" sur le foot grec. On aime aussi détendre l'atmosphère, et notre nanard "Les Collègues" devrait bien s'en charger :)


A relire : 

vendredi 30 mai 2014 La Lucarne: Le festival du film de football (Entretien)
jeudi 4 avril 2013 "Arrête ton cinéma"

vendredi 5 mai 2017

[sérigital] Fargo (S03E03) "The Law of Non-Contradiction"



La troisième saison de Fargo se déroule en 2010. Dans le 3ème épisode, Gloria Burgle mène son enquête à Los Angeles. Elle se fait draguer par un policier local qui l'incite à s'inscrire sur Facebook.  

- I tried to friend you on Facebook.
- I don't use that.
- Really? You don't use Facebook? You're kidding me. Everybody's on Facebook. It's Facebook.
- Could you stop saying "Facebook"?
- I got 352 friends. Most of 'em I don't even know. But... Oh, and this one time, I met this chick, she - was smoking hot. Then she turned out to be a Nigerian man who wanted money. But, uh...
- I live in a small town.
- You gotta be on Facebook, though. You know, 'cause it's like a small town. Only online. You know, so you check in, you can post photos. You know, connect? Right? 'Cause who has time for...

mercredi 3 mai 2017

La revue de presse d'avril 2017

La revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport d'avril 2017 compte un peu plus de 120 PDF. Vous y trouverez des articles sur la Ligue 1 et la LFP, la NBA, l'usage des médias sociaux, l'eSport, la MLB....

revue de presse d'avril 2017 (fichier disponible 30 jours) 

Les 3 billets les plus lus en avril sur le blog
  1. lundi 9 mai 2016 le salaire des catcheurs de la WWE
  2. mardi 11 avril 2017 WrestleMania 33 : une édition record 
  3. mercredi 12 avril 2017 Top 10 des catcheurs de la WWE les mieux payés
Les stats du blog
  • 1608 sessions
  • 1402 visiteurs uniques
  • 2237 pages vues
Une publication partagée par Boris (@bhelleu) le

mardi 2 mai 2017

Quand conforama sort de sa zone de confort


L'agence MKTG a trouvé un sponsor titre à la Ligue 1. Ca sera donc Conforama. L'association est-elle pertinente ? Je reprends ici une chronique initialement publiée dans le blog éco de francefootball.fr. J'ai essayé d'y expliquer que le manque de lien initial entre l'univers du foot et celui des immeubles n'était pas une imite à l'activation de ce partenariat qui semble s'inscrire dans la stratégie de marque de l'enseigne. 

vendredi 28 avril 2017

[Entretien] Damien Neymarc : Hisense sponsor officiel de la prochaine Coupe du Monde de la FIFA


Il y a quelques jours, Hisense et la FIFA annonçaient l'arrivée de la marque chinoise d'électronique grand public comme sponsor officiel de la Coupe du Monde 2018 en Russie. Hisense attend de ce partenariat une exposition internationale dans plus de 200 territoires notamment grâce à la visibilité du logo dans les stades. Pour en savoir plus nous avons soumis quelques questions à Damien Neymarc, Responsable Marketing France d'Hisense.

vendredi 21 avril 2017

[Entretien] Marine Lallement, au sujet de l'étude annuelle sur les sports à la télévision



Pour la neuvième année de suite, Fast Sport livre son étude annuelle du sport à la télévision à partir de données du CSA. Les chaînes spécialisées et les magazines ne sont pas comptabilisés. En 2016, le sport pèse pour plus de 4200 heures (dont presque 3 heures de Rodéo!). C'est 36% de plus que l'année dernière et plus du double que 2012. Pour en savoir plus, nous avons soumis 3 questions à Marine Lallement. 

mercredi 12 avril 2017

Top 10 des catcheurs de la WWE les mieux payés


J'ai publié hier quelques données sur le modèle économique de la WWE et l'impact de la 33ème édition de WrestleMania. Restons dans la thématique avec une mise à jour du top 10 des stars de la WWE les mieux payées. Le billet de mai 2016 consacré au salaire des catcheurs a remporté un succès considérable. Chaque mois il figure parmi les plus lus à tel point que c'est maintenant le deuxième billet le plus consulté du blog. Je m'appuie sur l'article de Chris Smith ("Brock Lesnar, John Cena Lead The List Of WWE's Highest-Paid Wrestlers") publié fin mars sur forbes.com.


le top 10 2017 (revenus 2016)
  1. Brock Lesnar, $12 million
  2. John Cena, $8 million
  3. Triple H, $3.8 million
  4. Roman Reigns, $3.5 million
  5. Dean Ambrose, $2.7 million
  6. A.J. Styles, $2.4 million
  7. Shane McMahon, $2.2 million
  8. The Undertaker, Seth Rollins, $2 million
  9. Randy Orton, $1.9 million
L'estimation des revenus 2016 repose sur l'analyse des documents publics de la WWE et un travail d'investigation. Un lutteur est rémunéré sur la base de sa performance sur le ring (un fixe + un bonus) et de la vente de produits dérivés à son effigie. Dans cette édition du Top10, Brock Lesnar remplace John Cena à la première place tandis que Kane et le Big Show sont évincés su classement au profit d'A.J. Styles et Shane McMahon. Le beau-frère de ce dernier est au 3ème rang avec 3,8 millions de dollars : 1,3 pour sa fonction de direction, 1 million pour son activité épisodique de catcheur et 1,3 en bonus divers. 
Selon Forbes, l'ensemble des catcheurs perçoivent environ 12% des 108 millions de dollars de produits dérivés vendus par la WWE. le Live Event Bonus est estimé à 18 millions de dollars partagés entre les catcheurs. 

le top 10 2016 (revenus 2015)
  1. John Cena: $9.5 million 
  2. Brock Lesnar: $6.0 million 
  3. Triple H: $2.8 million 
  4. Randy Orton: $2.7 million 
  5. Seth Rollins: $2.4 million 
  6. Roman Reigns: $2.1 million 
  7. Undertaker: $2.0 million 
  8. Big Show: $1.5 million 
  9. Kane: $1.3 million 
  10. Dean Ambrose: $1.1 million

Pour aller plus loin :