lundi 9 mai 2016

le salaire des catcheurs de la WWE

Triple H et Roman Reigns dans le Top 10 des catcheurs les mieux payés (source photo WWE)

J'ai beaucoup travaillé sur le modèle économique et marketing de la la World Westling Entertainment (WWE). Vous trouverez trace de ce travail dans "les grands dirigeants du sport" (dir. Emmanuel Bayle, De Boeck) ou encore dans "néo-marketing du sport" (dir. Desbordes et Richelieu, De Boeck). J'ai relayé ici même de nombreuses informations ou réflexions sur la singularité de la WWE. Le modèle économique de la firme de Vince McMahon est connu. Cotée en bourse, elle communique régulièrement des données sur ses performances financières. Dans son dernier rapport annuel, la WWE déclare 658,8M$ de revenus en 2015 et plus de 2 millions de spectateurs dans les shows. En revanche, il a toujours été plus difficile de savoir où va l'argent ou du moins, combien sont payés les athlètes. Il y a peu, Forbes a proposé un top 10 de la rémunération des Superstars de la WWE. 
Selon Forbes, la rémunération d'un catcheur est composé d'un salaire fixe garanti et d'une part variable. Les athlètes perçoivent un bonus selon leur nombre d'apparitions sur le ring. Selon Forbes, en 2015 la masse salariale de la WWE est de 50M$ soit 8% du chiffre d'affaires. On est bien loin des modalités de partage de revenus dans les ligues majeures US (la moitié des revenus allant aux joueurs). Les classement est dominé par John Cena, la top star de la WWE. Seth Rollins, Roman Reigns et Dean Ambrose sont des cas intéressants. Figures nouvelles dans les shows de la WWE, leur rémunération dépend pour l'essentiel de leur mise en valeur sur le ring. Par exemple, Seth Rollins a participé à tous les grands événements ou presque de la WWE et la plupart du temps en Main Event. Il faut donc retenir que la rémunération des catcheurs est largement moins importantes que d'autres secteurs du divertissement sportif (considérez qu'en moyenne un joueur NBA gagne 4M$ par an). Il existe au moins 3 raisons pour expliquer cela. 
  • Si la WWE parvient ainsi à maitriser ses coûts c'est aussi qu'il n'existe plus de réelle concurrence qui pourrait déboucher sur une inflation salariale pour attirer le talent.
  • La rémunération dépend aussi du chiffre d'affaires de l'entreprise.  Si la WWE est une grande marque mondiale cotée en bourse, ses revenus ne dépassent pas le cap du milliard de $. 
  • Faut-il le rappeler, les catcheurs ne sont pas des sportifs au sens où ils ne doivent  pas mettre un oeuvre un talent en situation concurrentielle incertaine. 
  1. John Cena: $9.5 million 
  2. Brock Lesnar: $6.0 million 
  3. Triple H: $2.8 million 
  4. Randy Orton: $2.7 million 
  5. Seth Rollins: $2.4 million 
  6. Roman Reigns: $2.1 million 
  7. Undertaker: $2.0 million 
  8. Big Show: $1.5 million 
  9. Kane: $1.3 million 
  10. Dean Ambrose: $1.1 million


Pour aller plus loin : 

7 commentaires:

  1. Le bagarreur de Brooklyn : environ 34 $
    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et pendant ce temps là on libère Santino et Sandow !

      Supprimer
  2. Bonjour, est-ce que c'est par mois?

    RépondreSupprimer
  3. cela correspond a quoi en euros et c'est par mois ou par an ca je voisque undertaker touche 2millions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est annuel. 2 millions de dollars = 1,76 millions d'euros

      Supprimer