vendredi 18 avril 2014

Finale de la Coupe de la Ligue. Interview de David Clougher, producteur artistique et fondateur de mgh-prod!


Samedi, l'Olympique Lyonnais affronte le Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de la Ligue. Organisé par la LFP au Stade de France, ce match est aussi pretexte à l'innovation dans l'expérience matchday (relire "Retour sur la digitalisation de la finale de la Coupe de la Ligue avec Jérôme Belaygue"). Pour sa 20ème édition, la finale propose grand show qui implique les fans, un ballon spécial, une tribune famille et un logo millésime. Entretien avec David Clougher, producteur artistique et fondateur de l'agence mgh-prod! qui a travaillé sur la spectacularisation de la finale.

lundi 14 avril 2014

C'est dit, lu, vu, entendu : Community (S05E12) - Basic Story

source
- Annie : I've generated a few ideas involving social media that I think might do the trick.
- Professor Duncan : You want us to tweet "SaveGreendale"? I'm sorry, Annie. The reason I have 48 followers is that I don't exploit them. They come to me for atheistic rants and photos of my meals, not this obnoxiousness.
- Annie : We need to make people aware that Greendale exists and needs help.
- Professor Hickey: Why?
- Annie : Because once the internet knows about something, it changes.
- Jeff : Right. Just ask Chris brown or China.

A lire aussi : 

mercredi 9 avril 2014

En bref : fumer la moquette

Dans la fresque de l'Ecole d'Athènes de Raphaël, j'ai choisi mon camp entre Aristote et Platon. J'ai grandi la tête baissée en regardant mes pieds. En cela ne voyez pas de la crainte ou de la résignation mais simplement un tempérament porté sur l'immanence plutôt que le monde des idées. En conséquence, ai-je toujours été plus sensible aux revêtements des sols qu'aux ornements des plafonds. Lors de l'Arenas Economic Forum 2013, j'avais été très impressionné par l'intervention de Jean-Philippe Nuel. L'architecte d'intérieur, s'appuyant sur son travail à la piscine Molitor, expliquait comment le choix des matières, des substrats, des agencements, participait à la scénographie d'un lieu et donc à l'expérience client. Il y a quelques semaines, j'ai eu l'occasion de visiter le Centre International de Deauville avec mes étudiants du Master 2 Management Du Sport, Enfoui sous le niveau de la mer, le CID accueille des congrès, salons et aussi des événement prestigieux comme le festival du film américain. C'est d'ailleurs pour cet événement que Jacques Belin, le Directeur Général, a consenti à une importante rénovation des équipements de sonorisation. Le CID a aussi travaillé avec les architectes d'origine pour changer la moquette du bâtiment. La nouvelle moquette du CID c'est : 

  • 8000 m2 de surface
  • un coût de 300 000 euros
  • un motif à 3 couleurs (la texture et le couleurs sont finement choisies pour faciliter le nettoyage). 
En bref, pour jauger la qualité d'un équipement, c'est un peu comme dans la vie : il faut regarder où on met les pieds.

si vous passez au CID, regardez où vous mettez les pieds
Ca parle aussi de Deauville :

mardi 1 avril 2014

La revue de presse de mars 2014

Comme chaque mois, je partage le fruit de ma veille consacrée à l'actualité économique et marketing du sport. Sur le lien ci-après, vous trouverez une petite centaine d'articles : on y parle des municipales, de la coupe du monde, de snapchat, de Nike, des objets connectés, des droits TV, de la LFP… 


J'ai publié 9 billets ce mois si sur HaoS pour une audience de 2600 visiteurs uniques et 4850 pages vues selon Google Analytics. Les 3 billets les plus lus sont : 
  1. l'interview exclusive de Nicolas Batum
  2. L'entretien avec Marc Bombarde au sujet du Hackathon DataFoot
  3. Jeu de mains, tweet malin
Je vous invite à relire l'entretien avec Reed Albergotti du Wall Street Journal et à rattraper l'épisode 3 de #SBChatFR. 


samedi 29 mars 2014

Interview exclusive : Nicolas Batum parle de Snapchat, twitter et instagram

Nicolas Batum réalise sa meilleure saison NBA. Sur les dix derniers matchs, il tourne à plus de 14 points, 10 rebonds et 4 passes de moyenne. Le n° 88 des Blazers a aussi 2 triple double à son actif. Il n'y a pas que sur le terrain que Batum réalise de belles stats : 232 500 fans Facebook, 230 000 sur twitter, 19 100 sur son compte instagram relancé le 24 mars. A ma connaissance, Batum est aussi maintenant le premier sportif français sur Snapchat. Il a annoncé hier le lancement imminent de son compte puis a dévoilé son premier Snap de l'avion le ramenant à Portland après une victoire chez les Bulls de son ami Joakim Noah. Nicolas Batum a bien voulu nous parlé de son activité digitale :


vendredi 28 mars 2014

#SBChatFR épisode 3 consacré au PSG

Mercredi, avec les camarades Cédric, Hubert et Sébastien, nous avons diffusé le 3ème épisode de #SBChatFR consacré au PSG. On y parles de la stratégie de marque du club, de son activité digitale, du devenir du parc. 


Pour les fidèles de l'émission, mon T-Shirt est celui de Kenny Powers. Dans la saison 3, Kenny joue aux Mermen de Myrtle Beach, une obscure équipe de ligue mineure.


jeudi 27 mars 2014

Entretien avec Baptiste et Pierre-Charles de BE Sports Consulting

Pierre-Charles et Baptiste sont tout juste diplômés du Master 2 Management Du Sport de Caen. Ils ont créé BE Sports Consulting, une agence de conseil en communication et marketing dans le sport. Vous pouvez d'ailleurs suivre leurs aventures sur le blog du Master MDS. Pierre-Charles Binet (PCB) a 24 ans. De Saint-Lô, il y pratique le baseball. Il a d'ailleurs collaboré avec la fédération française de baseball sur le championnat d’Europe junior qui s’est tenu à Toulouse en 2012. Il a aussi participé à la refonte de la politique sportive de haut niveau du conseil général de la Manche et travaillé pour l’agence Exaequo communication. Baptiste Eudes (BE) a 27 ans. Il a eu une première expérience au Comité Départemental Olympique et Sportif du Calvados avec notamment l’organisation de la Fête du Sport et de la soirée du Fair-Play. Il s'est ensuite spécialisé dans le digital avec un stage de 6 mois dans l’agence Exaequo. Comment se lance t-on dans une telle aventure à la sortie des études? Entretien avec Baptiste et Pierre-Charles.

lundi 24 mars 2014

Jeu de mains tweet malin

C'est peu dire que le match opposant le Stade Malherbe à Chateauroux a fait parler de lui. A la 94ème minute, Christopher Maboulou donne l'égalisation à la Bérichonne sur un grossier but de la main. L'arbitre du match valide le but dans un premier temps, puis l'invalide avant de se raviser et de l'accorder à nouveau. Des joueurs caennais l'assaillent pour lui montrer le ralenti sur smartphone. Après le match, l'attaquant de Chateauroux est raillé sur twitter pour son comportement anti-sportif et s'empresse de verrouiller son compte. Depuis, il semble que le compte soit à nouveau ouvert. Les excuses qu'il y a postées ont suscité un très faible engagement en comparaison des tweets d'influenceurs comme Pierre Ménès (679 RT, 173 FV) et Hervé Mathoux (659 RT, 119 FV). Le présentateur du CFC a eu le bon goût de retweeter le tweet subtile de l'ami Felipe Saad (231 RT, 70 FAV) tout à la fois drôle et plein d'amertume.


lundi 17 mars 2014

Entretien avec Reed Albergotti du Wall Street Journal. Co-auteur de "Lance Armstrong, itinéraire d'un salaud"

Reed Albergotti est journaliste au Wall Street Journal depuis 2003. Maintenant basé à l'antenne de San Francisco, il y couvre l'actualité des grandes compagnies du digital.  Au bureau de New York, il a largement contribué au lancement des pages "sport" du journal. Depuis mai 2010, il couvre "l'affaire Lance Armstrong". Il a co-écrit avec Vanessa O'Connell "Lance Armstrong, itinéraire d'un salaud" paru en France chez Hugo Sport. Au début du mois, Reed était en France pour promouvoir le livre. Peut-être l'avez vous lu, vu, entendu sur 20 minutes, France Info, l'Huma ou encore Ouest France. Je l'ai rencontré pour lui soumettre 3/4 questions, plutôt en rapport avec les médias sociaux.

lundi 10 mars 2014

C'est dit, lu, vu, entendu : Community (S05E08) - "MeowMeowBeenz"


(attention, le billet suivant dévoile des éléments de l'épisode 508) - Dans l'épisode "App Development and Condiments"diffusé le 6 mars sur NBC, deux concepteurs d'applications viennent présenter une version bêta d'un réseau social appelé MeowMeowBeenz qui permet de dire "how much you like,who you like, when you like (…) With MeowMeowBeenz, students can rate teachers. Teachers can rate students. Everyone and anyone can rate each other."En fait, ce que permet l'application, pour reprendre les mots d'Abed : "MeowMeowBeenz takes everything subjective and unspoken about human interaction and reduces it to explicit, objective numbers."Notés les uns par les autres sur une échelle de 1 à 5, les étudiants de Greendale sont de fait classés en castes selon leur notoriété. Britta tente bien de prévenir les étudiants de Greendale qui s'empressent de la sous-noter sur l'application. "You're punishing me for being alive!" s'offusque t-elle. "That's the general idea, baby" lui rétorque Léonard. Singeant l'esthétique des films d'anticipation des années 1970, cet épisode est une dystopie où on retrouverait en vrac 1984, Zardoz, Gladiator, le meilleur des mondes, la série anglaise Black Mirror ou encore le film The Social Network. Pour autant, la charge critique n'est pas technophobe car finalement, cette application numérise un système qui exitse offline de tous temps. Comme le dit Jeff Winger "There already was a rating system in place called "cool people get more".




A lire aussi :